Actualités
Appels d'Offre
Contact
Le Village
L'Église
Associations

HISTOIRE DE MOGNEVILLE

Depuis 1805, la Commune porte le nom de MOGNEVILLE en français. Son nom patois MOUIGNEEVILLE se trouve dans une pièce datée du 12 janvier 1719 et conservée à la Mairie. MOGNEVILLE se trouve déjà écrit dans une requête des habitants de MOGNEVILLE contre les seigneurs en date des 20 et 29 juin 1768. On le trouve également dans un rôle des sommes dues au roi en 1786 pour les biens situés sur le territoire de MOGNEVILLE.
Dans un acte de mariage de Georges d'AMBOISE, Seigneur de MOGNEVILLE à Lucrèce de CASTEL-St-NAZARD et dont la date remonte probablement à 1599, on trouve le nom de cette commune écrit ainsi: MOIGNEVILLE. Le nom MOIGNEVILLE se trouve également dans deux certificats de décès, l'un du 20 Décembre 1713, délivré par le vicaire général du diocèse de TOUL, et l'autre du ler Mai 1716, délivré par le curé de BAR LE DUC. Deux pièces émanées du Ministère des Finances en 1823 désignent encore la commune sous le nom de MOIGNEVILLE.
Tous les titres et pièces émanées de la Communauté, paroisse ou Mairie de MOGNEVILLE depuis 1711 jusqu'en l'an XII de la République portent le nom de cette commune ainsi écrit: MONGNEVILLE.


2003 - Vue aérienne

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Le village de Mognéville est situé sur la rivière de la SAULX, qui le traverse à deux degrés quarante deux minutes de longitude Est et à quarante huit degrés quarante deux minutes de latitude Nord.
Son altitude est de 142 mètres.
A une distance de Revigny, chef-lieu de Canton de 9 kilomètres et de BAR LE DUC, chef-lieu du département et de l'arrondissement, de 15 kilomètres.
Il est éloigné de 114 kilomètres de NANCY et de 240 kilomètres de PARIS.

   

Copie du portrait du Marquis

CHOISY (Marquis de)

Thomas de Choisy marquis de Mognéville, Seigneur de Varney et de Remennecourt, Lieutenant général des armées du Roy, Gouverneur de Sarrelouis, qui après avoir été successivement lieutenant aide major et Capitaine, fut fait en 1675, lieutenant du Roy. Brigadier d'infanterie en 1676, Gouverneur de la citadelle de Cambray en 1677, et commandant de Thionville, la même année. Gouverneur de Sarrelouis en 1678, Maréchal de Camp en 1689, il commanda l'armée du Roy au siège de Rinfesielden en 1692, il fut fait Lieutenant Général en 1701, et mourut le 26 février 1710 âgé de 78 ans.


Maitre Rouy décoré par le général de Gaule

ROUY (Robert)

Robert Rouy (1900-1976) par son courage a permis la libération des 82 otages enfermés dans la Mairie le 29 août 1944.
Retrouvez le récit complet en cliquant ici.

 

L'ÉGLISE

L’église de Mognéville est un édifice monumental, classé par le gouvernement, qui a la forme d’une croix archiépiscopale.
Par son architecture, l’église appartient à trois époques et présente alors trois styles bien differents :
Le choeur et le premier transept ont été construits par la Maison seigneuriale, et sont du style flamboyant ; les architectes l’appellent « un des plus beaux enfants du XVI ème siècle » ; on remarque le millésime de 1561 au-dessus de l’arcade de l’entrée du chœur, et des médaillons suspendus à la voûte de cette partie de l’église représentent l’un le buste de François 1er couronné, l’autre une salamandre, emblème de ce prince.
Le second transept est du style à lancette le plus pur (XIII ème siècle), le portail, la nef et les bas cotés sont du style roman du XII ème siècle.

 

LE RETABLE

Classé en 1889, sa date de réalisation se situe vers 1530 il est d'influence champenoise.
Il se trouvait à l'origine au fond de l'abside (choeur).
Placé dans le transept (nord) il eut à souffrir des dégradations humaines (vols et détérioration). Il fut placé dans la chapelle mais un climat malsain (hygrométrie très forte) apporta des champignons et ce fut dramatique pour la sculpture qui se mit à se désagréger.
Le parti fut pris de le restaurer (1988 : étude sur les microorganismes). La grande restauration commença en 1992. Départ le 18 janvier 1993 pour VESOUL. Totalement restauré il a retrouvé sa place sur le maître autel en juillet 2007.

 

LA POSTE

La municipalité en place autour du Maire Mr Pierre Chorlet a acheté ce batiment à la famille RENARD au début du 20ème siecle .
Un établissement de Facteur Receveur y fut créé en 1909 à la demande du ministre des Travaux Publics, des Postes et des Télégraphes.

L’architecture actuelle de ce bâtiment a été réalisée en 1924 suite à sa totale reconstruction financée en partie par les fonds nationaux de dommages de guerre. Le logement de fonction du receveur a été loué à la Poste jusqu’en 2003 année de création de deux logements sociaux.

LA MAIRIE

Le dix huit septembre mil huit cent soixante dix neuf, sous le gouvernement de la République Française et sous l'administration de Monsieur RENARD Rémy François, Maire, a eu lieu la pose de la première pierre des bâtiments communaux de Mognéville comprenant la Mairie, les écoles de garçons et de filles et de la salle d'asile.

LE MONUMENT AUX MORTS

Il rend hommage aux 25 victimes de 14-18 :
Henri BAJOLOT, Lucien et Martial BAUDOT, André BOTTAZZI, Edmond BOURSAUX, Charles CHABORD, Robert CHAMBRY, Henri CHEVAILLIER, Henri et René COCHON, Louis COLLIGNON, Marcel et Maurice COLSON, Remy COMMIS, Hyacinthe COUSIN, Louis LATROMPTETTE, Camille LION, Louis MALLET, Charles MOREAU, Jules et Odulphe PAGEOT, Alexandre, André et Léon POTDEVIN, Abel SOUCHOIS
et aux 10 victimes de 39-45 :
Emile ADAM, René BOUTEVILLAIN, Roger CONNESSON, Jules GILLOT, Henri GIROT, Jean LACOTTE, Raymond et Mme MALLET, Robert RAULET, Robert TABARY

LE CHÂTEAU

C'est sans doute vers 1792 que le château fut démoli. Il était situé à l'Est de Mognéville, à une distance de cent vingt mètres de l'église et peu éloigné de la rivière de la Saulx, sur un emplacement carré de cent mètres de côté. Cet emplacement est maintenant cultivé et laisse encore voir la trace des fossés qui ne sont pas entièrement comblés.

 

 

 
En 2009 la nouvelle municipalité a souhaité conserver les services de la Poste. Afin de faire perdurer un service public en milieu rural, l’agence postale a pris tout naturellement sa place dans les locaux de la mairie.
Le projet des élus étant de rassembler les services publics dans un lieu unique, les anciens locaux de l’école furent, comme pour les locaux de la mairie, réaménagés de manière à répondre aux besoins des habitants.
Actuellement le service rendu et en plein essor et un local informatique est venu compléter le service à la population. L’ancien local de la Poste vient de prendre un nouveau départ.
Les élus ont décidé de le louer à une entreprise de peinture pour yinstaller son siège social.